Retour sur l’exposition au 22.2

Le premier weekend de juillet, Alexandre Tal et moi exposions au 22.2, un espace éphémère en plein cœur d’Ornans (25). Originaire de cette ville qui m’a vu grandir, je suis très heureuse d’y avoir exposé mon travail. J’ai trouvé ce moment formidable, avec de belles rencontres et un délicieux vernissage. Merci à Delphine et Ancelin pour leur accueil et leur gentillesse, merci à ma maman pour toutes les bonnes viennoiseries maison, merci à ma mamie pour les gougères au comté et surtout merci à tous d’être passés si nombreux. Je reviendrai !

Résonances 2020

Bonjour à toutes et à tous,
J’ai le plaisir de vous annoncer ma participation à Résonance [s] 2020, salon européen des métiers d’art. Cette année, l’événement se déroulera virtuellement du 06 novembre au 31 décembre. Je vous invite à découvrir ma sélection de pièces uniques, composée de sculptures murales « Tête de Crocos », de saynètes et de totems. D’autres pièces sont également disponibles. Contactez-moi par e-mail!
Crocodilement,
Mathilde Cochepin

Ateliers Ouverts 2020

Les Ateliers Ouverts 2020, ça commence ce week-end ! Depuis un an, j’occupe un atelier au Bastion 14, Rue du Rempart à Strasbourg (67). Vous pourrez y découvrir l’ensemble de ma production et le travail en cours pour les événements à venir. Au plaisir de vous y rencontrer.

Ateliers Ouverts // 03-04 et 10-11 octobre 2020

Vertes Collines

Est-ce que vous connaissez Vertes Collines ? C’est le magazine art, ruralité et société fondé par Juliette Pantaléo et Pierrick Virion. Pour ce 4 ème numéro, ils m’ont invité à présenter mon travail dans la rubrique La Planche. Bonne lecture !

J’adore les lapins ! Ce sont des bêtes joyeuses et finaudes, gourmandes et paresseuses, curieuses et drôles, discrètes et sans prétentions. Les lapins sentent bon (surtout derrière les oreilles) et je les trouve géniaux parce qu’ils mangent leurs crottes. Les lapins m’inspirent dans mon travail. D’ailleurs, c’est Gustave, qui m’a inspiré cette sculpture. Ce Géant Papillon* avec qui je partage mon quotidien, dormait paisiblement, vissé dans son gros pouf, quand je l’ai imaginé à la dérive, en pleine mer, en train de flotter dans une bouée. J’aime les lapins pour leur joie communicative : comment ne pas sourire à la vue de ces popotins à ressort ? Bien que Gustave soit doté d’un caractère de cochon, il rend mon quotidien de citadine plus bucolique. Mon salon, dans lequel il évolue librement est devenu garenne. Sa présence me permet de garder un lien avec la nature car je n’ai pas toujours habité en ville. En effet, je suis native (et Gustave aussi !) de Franche-Comté. C’est dans cet environnement rural que j’ai grandi et où je me suis éveillée artistiquement. Cette enfance à la campagne a évidemment influencé mon intérêt pour les animaux qu’on retrouve dans mes dessins et mes sculptures. Quand il s’agit de dessiner un lapin, pas besoin d’éplucher des tonnes d’ouvrages ou de courir les prés car il est là, sous mes yeux. Vive la champêtritude du lapin !Mathilde est auteure, illustratrice et sculptrice. Elle occupe un atelier à Strasbourg et se consacre pleinement à son activité. Elle écrit et dessine des livres jeunesse. Elle s’intéresse particulièrement aux livres animés et aux livres-objets. Elle réalise aussi des sculptures en faïence, une terre blanche qu’elle décore aux engobes et qui lui évoque la feuille de papier sur laquelle elle dessine.
*Le Géant Papillon Français est une race de lapin européenne de grande taille dont la robe blanche est tachetée. Une tache caractéristique en forme de papillon recouvre son nez.

Marée basse
Sculpture saynète // Pièce unique
Diamètre 30 cm, Hauteur 35 cm
Faïence, engobes et émail
2020